Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 mars 2021

L'Outaouais passe au palier rouge

Mesure Outaouais

Par Simon Dominé

L'Outaouais passe au palier rouge dès demain 20h, alors que Gatineau et la MRC des Collines seront mises « sur pause » du 1er au 12 avril.

 

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre Legault dans une conférence de presse très attendue le 31 mars.

Le changement en zone rouge pour la MRC de Papineau et la MRC des Collines signifie notamment que les restaurants devront fermer leur salle à manger. Le nombre de personnes pour les activités à l’extérieur diminuera aussi à 8 personnes, alors que les activités intérieures pourront se faire pour une ou deux personnes, à moins d’être dans une même famille.

Mesures spéciales dans trois villes

Par ailleurs, le gouvernement décrète des « mesures spéciales d’urgence » pour les villes de Gatineau, Québec et Lévis, où le nombre de nouveaux cas liés aux variants de la COVID-19 est en hausse exponentielle. À noter qu’en Outaouais, ces mesures spéciales s’étendent aussi à la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

Si rien n’est fait, plaide M. Legault, il y aura inévitablement une hausse des hospitalisations dans ces secteurs.

À 20h le 1er avril, dans ces trois sous-régions, les activités seront mises sur pause jusqu’au 12 avril, ce qui inclut la fermeture des commerces dits « non essentiels », des musées, cinémas et autres gyms. Pareil pour les écoles. Quant aux lieux de culte, la capacité d’accueil sera réduite à 25 personnes maximum.

Personne n’est à l’abri

Le premier ministre n’exclut pas d’ajouter d’autres régions à cette liste dans les prochains jours. M. Legault a admis avoir été surpris que la situation se détériore dans ces régions, plutôt qu’à Montréal.

Selon lui, les nouveaux variants qui propulsent la troisième vague au Québec commandent de rester alertes.

« Ça peut exploser dans n’importe quelle région du Québec. »

François Legault

Le premier ministre a répété les consignes sanitaires à suivre, comme le port du masque et le respect d’une distance de deux mètres entre les personnes. Mais c’est sur les rassemblements privés qu’il a insisté le plus. « Là où on a le plus d’inquiétudes, c’est dans les maisons », a-t-il lancé, visiblement inquiet de revivre le scénario de Noël dernier avec la longue fin de semaine de Pâques.

Éviter de revivre janvier 2021

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a renchéri sur ce point en rappelant qu’au début janvier, on enregistrait 2 000 nouveaux cas par jour. « C’est pour ça qu’on veut agir avant que ça arrive », a-t-il expliqué.

Les Québécois, aux prises avec la pandémie depuis mars 2020, adhéreront-ils à ces nouvelles mesures? M. Legault pense que la majorité s’y pliera et qu’une minorité les critiquera.

Quel effet attendre de mesures spéciales de 12 jours? Pour le directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, cela permettra au gouvernement de regagner un certain contrôle sur la situation. Même s’il a convenu que les gens « n’en peuvent plus », il pense que la diminution des contacts que devraient entraîner ces mesures fera en sorte de ralentir la transmission du virus.

Pour la MRC de Papineau et MRC des Vallées de la Gatineau, voir les mesures qui seront en vigueur à partir de 20h demain en cliquant ICI

 

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média