Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 mars 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Vaccination: Le centre communautaire de Buckingham transformé

Vaccination Basse-Lièvre

©L'info de la Basse-Lièvre-Yannick Boursier

Une partie du Centre communautaire de Buckingham a été réaménagé pour accueillir le public qui viendra se faire vacciner pour le COVID dès jeudi.

L'info de la Basse-Lièvre est allé visiter les installations de Buckingham à quelques jours du début de cette vaccination pour voir comment fonctionnera une visite.

La clinique de vaccination est installée dans la partie de gauche de l’édifice (quand on le regarde en se tenant du côté de la porte principale) et l’accès comme la sortie de la salle se fera sur le côté gauche.

Les gens seront invités à entrer au maximum cinq minutes avant l’heure de leur rendez-vous ou mieux encore, à l’heure de leur rendez-vous pour éviter les rassemblements, souligne Nicole Sirois, responsable du site.

Le site a été aménagé pour permettre à un certain nombre de personnes d’être en attente. «Le but, c’est essayer de permettre aux gens qui viennent d’être à l’intérieur. De ne pas avoir à attendre à l’extérieur.» Toutefois, si les gens arrivent trop tôt, ils pourraient être invités à attendre dans leur voiture.

Une fois que les gens sont entrés, ils devront suivre les règles d’hygiène, y compris le port du masque et la distanciation avec les autres personnes. Et suivre le chemin jusqu’à l’entrée de la salle où ils passeront à l’accueil. À cette étape, la carte d’assurance maladie est nécessaire.

Une fois l’accueil passé, les gens seront envoyés vers un des cubicules qui fonctionnent pour la plupart en tandem. D’un côté, il y a l’évaluation de la personne et de l’autre, l’injection. «La personne est évaluée. Une fois évaluée, la personne s’assoit à côté pour avoir son injection.»  

Le site de Buckingham compte 14 stations en tout et pourrait vacciner, au maximum de sa capacité, entre 1000 et 1400 doses par jours. Par contre, dans les premiers jours, le site fonctionnera plus lentement le temps de confirmer les doses reçues et aussi de s’assurer du bon fonctionnement. 

Finalement, la personne se rend dans la zone post-vaccinale où elle doit attendre 15 minutes avant de pouvoir partir. Cette zone est une série de chaises séparées par des panneaux. «Il y a toujours quelqu’un qui circule pour voir si tout le monde est correct», indique Émilie Villeneuve, agente de communications au CISSSO.

Une fois l’attente terminée, si tout va bien, les gens peuvent quitter. Le tout devrait se faire assez rapidement, indique Mme Sirois. «Le plus long, c’est la zone d’attente de 15 minutes. On espère qu’à l’intérieur de 45 minutes, tout est terminé.»

Le site comprend aussi une salle de discrétion où les gens seront amenés en cas de besoin pour être sur une civière ou sur une chaise thérapeutique. Les gens qui savent qu’ils sont à risque de perdre connaissance lors d’une piqure peuvent aussi la recevoir à cet endroit.

Pfizer

Pour le moment, c’est le vaccin Pfizer qui sera donné aux gens qui utiliseront le site de Buckingham, indique Nicole Sirois. Une pièce barrée a d’ailleurs été transformée en salle de transformation pour permettre la préparation des vaccins au fur et à mesure.

Les vaccins vont arriver de Hull tous les jours pour le nombre exact de doses inscrites à l’horaire cette journée-là. Donc, les responsables ne peuvent pas vacciner des gens n’ayant pas de rendez-vous. Sauf dans le cas où à la fin de la journée, des gens ne se sont pas présentés. Dans ce cas, ils doivent avoir un plan de contingence pour utiliser le vaccin.

Par ailleurs, le nombre de personnes pour travailler sur le site au début de la vaccination est suffisant. Toutefois, des besoins pourraient se faire sentir lorsque le site sera à sa capacité maximale. Les gens intéressés à participer peuvent toujours donner leur nom sur le site jecontribuecovid19.gouv.qc.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média