Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

01 mars 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

AHMLG: Des pratiques individuelles dès cette semaine

2220ouellet

Plusieurs jeunes de l’Association de hockey mineur La Lièvre de Gatineau (AHMLG) pourront retrouver la glace dès cette semaine malgré l’annulation de la saison plus tôt en février.

Le retour en zone orange de l’Outaouais la semaine dernière a permis à l’association de mettre en place la deuxième partie de son plan qu’elle avait présenté lors de l’annulation de la saison, soit le retour sur la glace des jeunes pour des pratiques.

Ainsi, dès lundi, l’AHMLG pourra accueillir quatre jeunes par période d’une heure sur la glace qui pourront s’entraîner chacun avec un coach. Dans le cas de deux personnes de la même famille, ils pourront être dans le même coin.

C’est l’association qui va gérer les réservations selon les heures de glace obtenues de la ville de Gatineau aux arénas de Buckingham et de Masson-Angers, en majorité sur l’heure du souper.

Le président de l’AHMLG, Vincent Britt-Guy se réjouit de ce retour sur la glace. «On va avoir beaucoup d’heures de glace pour donner des cours privés. Ça n’ira pas vite à coup de quatre, mais on devrait être capable d’offrir une heure par enfant.»

Beaucoup de travail

Cette décision d’offrir ces blocs d’entraînement était importante pour l’association après avoir dû renoncer à la saison en raison des contraintes liées à la pandémie et rembourser les parents.

Mais ça a aussi demandé beaucoup de travail pour mettre en place le tout. Les entraîneurs qui étaient prévus pour les équipes cette année ont notamment été contactés pour leur demander s’ils voulaient embarquer avec les jeunes sur la glace. «On a déjà une banque de candidats qui sont intéressés», soulignait le président alors que s’amorçaient les démarches. Par la suite, c’est le contact avec tous les joueurs inscrits pour leur proposer un bloc d’entraînement.  

Mais ça en vaut la peine, ajoute -t-il. «Le plus vite on peut rembarquer les enfants sur la patinoire pour qu’ils puissent s’amuser, c’est tant mieux. On est reconnaissant envers la ville de Gatineau.

Par ailleurs, cette offre d’entraînement sur la glace est sans frais pour les joueurs puisqu’ils ont toujours leur assurance prise pour la saison. «Les coûts sont déjà payés par les familles. Il y avait un coût d’assurance. On l’avait prévu dans le remboursement la somme qu’on gardait.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média