Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

25 février 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Jocelyn Fréchette à la présidence du Carrefour culturel ESTacade

Jocelyn Fréchette

©Gracieuseté

Jocelyn Fréchette est devenu la semaine dernière le nouveau président du Carrefour culturel ESTacade, alors que l’organisme doit se positionner pour la reprise des activités dans les prochains mois.

M. Fréchette prend la relève de Pierre G. Lalonde qui a quitté l’organisme après 17 ans. Ce dernier était un membre fondateur de l’organisme culturel.

Pour sa part, Jocelyn Fréchette faisait déjà partie du conseil d’administration et il a accepté de prendre la présidence pour permettre à l’organisme de continuer d’assumer son rôle. «C’est un élément prépondérant au niveau de la culture dans la ville de Gatineau et je pense qu’on a besoin d’un organisme comme ça pour desservir la population.»

«Les personnes qui ont travaillé avant, ils ont contribué à nous amener où on est aujourd’hui, ajoute-t-il. Et il faut en tenir une reconnaissance de ces gens-là. »

Beaucoup de travail attend le nouveau conseil d’administration puisque l’organisme doit notamment finaliser certaines ententes avec des partenaires. Jocelyn Fréchette souligne d’ailleurs qu’il rencontrera les partenaires pour avoir leur vision sur l’organisme.

Relance

Dans les prochaines semaines, le nouveau conseil d’administration, accompagné par l’équipe administrative, devra surtout travailler sur la relance des activités. Maintenant que l’Outaouais est en zone orange, les salles de spectacles pourraient ouvrir dès le 26 février.

Toutefois, il ne faut pas s’attendre à voir des spectacles dans la salle Desjardins. «Nous, on est limité par rapport à la capacité d’accueil de la salle dans le respect des règles sanitaires», indique M. Fréchette.

 «Quand on va faire un spectacle, il faut que ce soit à coût nul ou idéalement avec un léger bénéfice. Présentement, le coût de production est plus élevé que la rentabilité. Il faut être prudent, surtout avec la situation financière qu’on a travaillé à remettre à niveau.»

Si, à court terme, les chances sont minces de voir des activités intérieures, la situation sera en observation. «Le conseil administration va regarder l’évolution des normes par rapport aux règles sanitaires de la COVID pour essayer de faire un retour le plus rapidement possible.»

C’est la même chose pour les films alors que l’organisme doit aussi calculer le coût pour obtenir les droits, mais aussi pour le nettoyage de la salle. «On a une belle salle. On aurait voulu en profiter au maximum. Mais il y a eu une pandémie. On compose avec ça.»

Activités extérieures

Si les activités intérieures sont plus difficiles, l’organisme devrait être en mesure de poursuivre ses activités extérieures pendant la saison estivale.

 «Au niveau de tout ce qui s’appelle activité extérieure, c’est plus favorable, reconnaît Jocelyn Fréchette. On sait qu’on peut mettre des règles de distanciation au niveau des activités extérieures qui sont beaucoup plus faciles à respecter.»

Du travail est déjà amorcé pour reconduire plusieurs des activités extérieures normalement organisées par le Carrefour culturel ESTacade. Des annonces viendront plus tard.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média