Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 février 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Foresterie: Un comité restreint pour proposer les mesures du projet-pilote

Benoit Lauzon

©La petite-Nation-Yannick Boursier

Un nouveau comité restreint a amorcé son travail dans les derniers jours pour proposer des mesures visant à assurer le succès du projet-pilote annoncé par Québec pour la foresterie.

Ce travail est la suite de celui réalisé dans la dernière année par la cellule de crise et qui a mené à l’annonce du projet-pilote en Outaouais pour tenter de relancer l’industrie forestière.

Le but est justement de déterminer ce qui est nécessaire dans le cadre de ce projet-pilote pour que ça fonctionne. «Nous, le comité restreint, notre rôle c’est de s’assurer que le projet pilote réponde aux besoins de la région au niveau de l’industrie forestière», indique le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon.

«Si on veut avoir un projet-pilote et qu’on ait les bonnes données, il faut que l’industrie forestière soit en opération. On peut bien avoir n’importe quel projet et mettre n’importe quelle mesure en place, si les forestiers ne sont pas en foret, ça ne donne rien.»

«Un projet-pilote, c’est comme si le ministre avait ouvert un coffre d’outil, ajoute-t-il. Maintenant, c’est à nous de mettre les outils dedans pour s’assurer que l’industrie forestière peut reprendre de façon normale leur opération.»

Rapidement

Le nouveau comité ne devrait pas avoir à travailler trop longtemps avant d’arriver à des propositions. Benoit Lauzon a indiqué aux autres maires de la MRC lors du conseil des maires la semaine dernière que «d’ici deux ou trois semaines des choses vont être déposées».

En entrevue, il confirme que le travail est déjà bien amorcé. «Ça fait un an qu’on travaille dessus. Toutes les analyses ont été faites. On ne recommencera pas à zéro. Ça va se faire rapidement.»

Par la suite, il faudra seulement attendre la réponse de Québec à ces recommandations. Benoit Lauzon ne s’attend pas à ce que ce soit aussi long que lors du dépôt des recommandations par la cellule de crise. Vu que le gouvernement a déjà annoncé le projet-pilote, il voudra le mettre en place rapidement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média