Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 janvier 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

«Il est temps que quelqu’un d’autre prenne la relève»

Maxime Pedneaud-Jobin

©Le Bulletin-Archives

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin a confirmé qu’il ne sollicitera pas un troisième mandat à la mairie en novembre prochain.

«Une partie de moi sait que j’ai encore beaucoup à offrir, a-t-il mentionné. Il y a une autre partie qui est convaincue qu’il est temps de passer à autre chose. Il est temps que quelqu’un d’autre prenne la relève.»

Le maire a affirmé être en réflexion depuis quelque temps même s’il avait indiqué à l’automne qu’il allait revenir. Après 12 ans de vie politique active, une quinzaine quand il compte son implication avant de devenir conseiller, le maire croit être allé «au bout de ce que je pouvais donner».

Le maire a indiqué qu’il aurait été prêt à continuer pour quelque temps encore. Mais il ne se voyait pas s’engager pour les cinq prochaines années (le temps qu’il restait à ce mandat plus les quatre années suivantes).

Ce n’est pas un élément précis qui l’a amené à se questionner, mais plutôt une accumulation au fils des ans, mentionne-t-il. Notamment tout ce qui s’est passé dans le dernier mandat comme les inondations, la tornade, etc. «J’ai l’impression d’avoir fait trois mandats de maire au lieu de deux. Je crois que ça aurait été un manque de respect à la fonction de maire de Gatineau que de vouloir rester encore alors que je ne me sens plus la détermination qu’elle exige et qu’elle mérite.»

Maxime Pedneaud-Jobin affirme qu’il n’a pas de plans pour le futur à part passer quelques jours en forêt une fois qu’il aura terminé son mandat.  «Je sais ce que je ne veux plus, mais je ne sais pas encore ce que je veux.»

Il a indiqué cependant avoir toujours le goût de faire grandir Gatineau. «Je sais que cette bataille pour que Gatineau et l’Outaouais continuent de prendre la place qu’elles méritent va rester la grande cause de ma vie. » 

Maxime Pedneaud-Jobin a débuté sa carrière politique comme conseiller de Buckingham en 2009. Par la suite, il a occupé le poste de mairie pour les deux derniers mandats.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média