Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 janvier 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Village-Relais à Val-des-Bois: Des démarches qui pourraient aider à vitaliser la municipalité

Roland Montpetit

©Le Bulletin-Archives

Dans le cadre des démarches amorcées l’an dernier pour obtenir l’accréditation de Village-Relais, la municipalité de Val-des-Bois prévoit mettre en place un plan de développement sur cinq ans qui devrait aussi aider la municipalité à améliorer sa vitalité économique.

La municipalité de Val-des-Bois est classée Q5 à travers le Québec pour sa vitalité économique. Ce qui la place parmi les plus défavorisés parmi toutes les municipalités de la province. «On souhaiterait sortir de ce groupe-là», indique le maire, Roland Montpetit.

Deux éléments pourraient venir en aide en 2021. Dans un premier temps, l’accréditation pour être Village-Relais. «Ça nous oblige à faire un plan d’action sur cinq ans en ce qui concerne notre développement économique», explique le maire.

Ce plan sera établi dans la prochaine année à la suite de rencontre avec différents groupes. «Tous les intervenants au niveau commercial à Val-des-Bois vont être consultés au cours de l’année. On va également avoir des consultations publiques avec les citoyens si on peut sortir de la Covid.»

 «On va pouvoir entendre les gens sur ce qu’ils souhaitent avoir et ce qu’on peut faire pour améliorer notre situation, ajoute M. Montpetit. On a travaillé beaucoup dans le domaine du développement social dans les dernières années avec un centre communautaire, un parc pour enfants, etc. Là, on s’en va vers le développement économique en 2021.»

Il est temps, selon le maire, que la municipalité développe cet aspect pour pouvoir attirer des familles. «On a une population vieillissante. On veut avoir de nouvelles familles, de nouveaux résidents. Et on veut avoir de nouveaux commerces pour pouvoir aider ces jeunes familles à travailler à Val-des-Bois dans des emplois intéressants. On a entrepris certaines démarches auprès de commerces potentiels. On espère que ça se réalise. C’est de bon augure.»

Subvention

L’autre aspect que peut aider la municipalité en ce moment, c’est la disponibilité de fonds pour les municipalités dévitalisées. Dans le cadre du Fonds Région et Ruralité, un volet est consacré aux municipalités affichant une faible vitalité économique.

La MRC de Papineau a accepté en novembre de signer un protocole d’entente avec le gouvernement qui lui permettra de recevoir 301 670 $ par an pour une durée de cinq ans pour aider à mettre en place des actions dans les neuf municipalités de son territoire qui sont dans le Q5.

Cette annonce est positive pour le maire de Val-des-Bois. «On voit ça d’un bon œil. On a manifesté notre intérêt à s’asseoir avec la MRC pour voir comment on pourrait travailler ensemble pour essayer d’améliorer la situation de la vitalisation au niveau de la municipalité.»

«En début 2021, on va voir comment ces argents-là pourraient être reçus par les municipalités et quels projets pourraient être proposés», ajoute-t-il.

L’obligation de faire un plan d’action pour l’accréditation Village-Relais et la disponibilité de ce fonds à la MRC tombent dans le bon temps pour Val-des-Bois, estime M. Montpetit. «La candidature pour être Village-Relais nous amène à faire cette réflexion-là. Et en plus de ça, on nous propose de l’aide pour sortir du Q5  au niveau de la vitalisation. On pourrait dire que le timing est bon.»

Commentaires

24 janvier 2021

F.Labrosse

Val-des-Bois, aucune infrastructure, une voie de nid de poule a309, pas d'internet et zones mortes cellulaires et des investissements non adapté au futur des Québécois. Q5 c'est certain...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média