Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 janvier 2021

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Des nouvelles mesures demandées sur la 315

Route 315

©L'info de la Basse-Lièvre-Yannick Boursier

La municipalité de L’Ange-Gardien souhaite que le ministère des Transports (MTQ) examine la mise en place des mesures plus sécuritaire sur la 315 dans le secteur de la nouvelle école.

Une demande officielle a été votée par le conseil la semaine dernière pour que le MTQ examine toutes mesures pouvant améliorer la sécurité à l’intersection de la route 315 et des chemins Robitaille et de l’Envolée (le nouveau chemin qui entre dans ce projet où il y aura l’école).

Déjà la municipalité avait demandé que la vitesse sur cette route qui appartient au MTQ soit diminuée à 70 km/h dans le secteur de cette intersection. Mesure qui avait été acceptée.

Mais après discussions avec les représentants du Centre de services scolaire au Cœur-des-Vallées, il a été convenu de demander plus de mesures, notamment pour assurer la sécurité des autobus qui devront tourner sur le chemin de l’Envolée pour se rendre à l’école.

La résolution adoptée par le conseil laisse la porte ouverte à plusieurs propositions. «Réduction de la vitesse pour la zone scolaire, des panneaux lumineux ou à message variable, des feux de circulation et toutes autres mesures pertinentes», peut-on lire dans cette résolution.

Projet global

Le maire, Marc Louis-Seize croit qu’en faisant cette demande immédiatement, ça permettra de donner du temps au MTQ pour examiner le dossier avant l’ouverture de l’école prévue pour la rentrée 2023.

Mais cette demande s’inscrit aussi dans d’autres démarches effectuées depuis quelques années pour obtenir des investissements pour des travaux importants sur la 315, ajoute-t-il.

Des discussions ont eu lieu avec le directeur régional du MTQ pour traiter de ces travaux, explique le maire. Ce dernier souhaite que des annonces viennent dans les prochains mois parce que les petites municipalités aussi ont des besoins pour les routes appartenant au MTQ, indique M. Louis-Seize.

Marc Louis-Seize demande notamment que le chemin soit plus sécuritaire pour les autres usagers de la route comme les cyclistes qui sont nombreux à vouloir se promener, mais qui n’ose pas utiliser la 315 en raison de la vitesse et de l’absence de pistes cyclables ou de mesures de sécurité.

En février 2020, le conseil avait d’ailleurs adopté une résolution demandant une réfection majeure de la route 315 entre le chemin Robitaille et le chemin Belter et  l'élimination de la zone de dépassement au sud du chemin du Renard-Blanc au même endroit.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média