Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 décembre 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Parc à chiens de Buckingham: La question du stationnement est réglée

Parc à chiens Buckingham

©L'info de la Basse-Lièvre-Yannick Boursier

Les utilisateurs du parc à chiens de Buckingham peuvent désormais utiliser à nouveau une partie du terrain comme stationnement.

Des travaux ont été réalisés dans les dernières semaines pour aménager un espace adéquat pour accueillir un stationnement temporaire pour les utilisateurs de cet enclos.

Rappelons que plus tôt cette année, la ville de Gatineau avait mis une butte le long du terrain situé sur la rue McCallum pour empêcher les voitures de s’y retrouver.

La ville indiquait que le terrain n’avait pas été aménagé pour y recevoir un stationnement et ne répondait pas aux normes. Elle invitait les utilisateurs à se stationner en bordure de la rue McCallum.

Les discussions se sont poursuivies entre les deux parties et une solution a finalement été trouvée. «J’ai réussi à faire débloquer  pour qu’au moins, on place un paramètre», indique le conseiller du secteur, Martin Lajeunesse.

Ce dernier souhaitait qu’une solution rapide soit trouvée. «Il y en avait un. C’était artisanal. Et on a été leur bloquer parce que ce n’était pas selon nos normes. On venait de restreindre l’utilisation du parc à chien.»

Un appel

De son côté, le coprésident de l’Association des propriétaires de chiens de Buckingham, Patrick Larocque, s’est dit heureux lorsqu’il a reçu un appel des services de la ville, il y a quelques semaines, pour assister à une rencontre dans ce dossier.

C’est à ce moment qu’il a été décidé de mettre en place ce stationnement temporaire en attendant que le stationnement officiel soit réalisé. «Ils ont fait un vrai stationnement officiel temporaire. Ils ont creusé et ils ont mis du 0-3/4 (de la petite roche). Ils l’ont compacté, ils l’ont nivelé pour que ça s’égoutte comme il faut.»

Lui qui préconisait la discussion lors de l’annonce de la fermeture du stationnement cet été estime que c’est ce qui a permis de faire avancer le dossier.

Et aussi le visuel du site quand il y avait beaucoup d’utilisateurs en même temps. Selon lui, les employés de la ville voyaient qu’il y avait un problème d’espace avec toutes les voitures stationnées, problème qui aurait été encore plus grand cet hiver. «Tout le monde a mis du sien pour régler la situation.»

Pour ce qui est du stationnement officiel, il sera inscrit dans la programmation des travaux de la ville, le Plan triennal d’immobilisation (PTI). Aucun échéancier n’est encore connu pour sa réalisation, mais le stationnement temporaire pourra rester en place jusqu’à l’arrivée des aménagements permanents.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média