Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 novembre 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Une deuxième phase pour un projet commercial sur Lépine

Projet Roch Dompierre

©L'info de la Basse-Lièvre-Yannick Boursier

Dans les cartons depuis quelques années, la deuxième phase d’un projet commercial sur le chemin Lépine est en chantier et devrait accueillir ses premiers locataires en avril 2021.

Le projet est situé à côté du Tim Hortons. Lors de la construction de ce restaurant, deux autres phases étaient dans les plans pour du développement commercial futur.

La compagnie à numéro derrière le projet a obtenu en septembre son permis de construction pour le deuxième édifice de ce trio commercial. Un projet qui est évalué à environ 1,5 million$.

Ce nouvel édifice va être construit un peu en arrière du Tim Hortons et accueillera, entre autres, le bureau de Poste Canada, indique Roch Dompierre, un des actionnaires de la compagnie responsable du projet.

«C’est le bureau de poste de Buckingham, explique-t-il. On va louer les locaux à Poste Canada. Ils sont installés à la même place depuis des années et ils ont besoin de place.»

C’est grâce à cette entente avec une compagnie très sérieuse que le projet du deuxième édifice a débuté, reconnaît M. Dompierre. «Sans cette entente, on n’aurait pas bâti quelque chose aussi vite.»

C’est aussi pour cette raison que la compagnie a pris le risque de se lancer dans ce projet malgré la pandémie et toutes les incertitudes. Roch Dompierre reste confiant de louer les autres espaces d’ici la construction ou dans les mois qui suivront.

Quant à la décision de Poste Canada de se tourner vers ce nouveau local, les discussions étaient entamées depuis l’an dernier, indique M. Dompierre.

Troisième édifice

En ce qui concerne le troisième édifice commercial qui est prévu à cet endroit, rien ne sera fait à court terme, indique-t-il. Ce dernier édifice devra faire l’objet de nouvelles discussions avec la ville.

Les promoteurs souhaitent apporter certains changements par rapport à ce qui avait été prévu au départ et approuvé par la ville de Gatineau. Des plans d’intégration modifiés devront être réalisés en lien avec ces changements que les promoteurs souhaitent apporter.

Ces derniers se donnent toutefois du temps, puisqu’ils ne prévoient pas aller de l’avant avec cette dernière phase du projet avant 2022 au minimum.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média