Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 octobre 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Pas de parade de Noël à Masson cette année

parade masson

Pour la première fois en 45 ans, le père Noël ne se promènera pas dans les rues de Masson avec des jeunes au mois de décembre.

La Corporation des loisirs de Masson-Angers a dû confirmer la semaine dernière l’annulation de cet événement annuel qui partait du centre Robert-Rochon et qui défilait dans plusieurs rues du secteur.

L’événement n’est pas une parade ordinaire puisque les jeunes sont invités à s’installer dans les camions pour défiler avec le père Noël plutôt que de regarder passer la parade dans la rue.

C’est une des raisons qui expliquent la décision d’annuler l’événement, indique la présidente de la Corporation, Jennifer Gratton. «On voulait essayer de trouver un moyen de la faire pareil, mais on ne respecterait pas les consignes sanitaires. C’est pour ça qu’on a décidé d’arrêter.»

«On s’est dit que peut-être on pourrait faire une parade où les gens seraient dans la rue, ajoute-t-elle. Mais même à ce moment-là on cause des rassemblements et on ne serait pas en respect des consignes sanitaires.»

Il ne restait qu’un choix «crève-cœur» à faire, indique Mme Gratton. «Ce n’est pas facile, parce que ça fait 45 ans qu’on le fait.»

 «La Covid, c’est un événement exceptionnel qui nous met des bâtons dans les roues dans plein de domaines. On n’est pas les seuls à subir ça. Toutes les parades sont annulées.»

L’organisme va se concentrer sur la prochaine année puisque l’objectif est d’être de retour en décembre 2021 avec une parade encore plus grande. «Je ne suis pas inquiète qu’on va se relever et être encore plus fort.»

«On espère avoir plus de participation de char allégorique, ajoute-t-elle. On a aussi des idées de grandeur. On aimerait ça avoir l’aréna au complet pour accueillir le père Noël sur la glace.»

En attente

Pour le reste la Corporation des loisirs de Masson-Angers est encore en attente puisqu’il n’y a pas grand-chose qui peut être fait en ce moment. Les locations ne peuvent pas se faire ni dans la salle au-dessus de l’aréna, ni au centre communautaire.

L’organisme ne peut donc compter sur aucun revenu en ce moment. Mais la situation n’est pas trop pire pour l’organisme qui, même si elle a certaines dépenses pendant la Covid, n’a pas de loyer à débourser.

L’organisme se concentre sur la réouverture en ce moment. «On essaye d’être en mesure de continuer la corporation quand ça va rouvrir. Ça devrait parce qu’on était quand même bien.»

Déjà il est question de la tenue des activités de l’an prochain, ce qui est bon signe. «On veut refaire notre fête d’été pour l’an prochain. On espère très fort que ça fonctionne.»

Cette pause aura aussi eu un effet bénéfique pour la corporation qui a profité de cet arrêt pour faire certains travaux à la salle au-dessus de l’aréna. «En étant fermé, on en a profité pour essayer «d’upgrader» notre salle», indique Mme Gratton.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média