Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

16 octobre 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un agrandissement pour la Maison de la famille

Maison de la famille

©L'info de la Basse-Lièvre-Archives

La Maison de la famille Vallée-de-la-Lièvre va agrandir et réaménager son garage pour en faire un lieu plus adapté à sa clientèle qui vient se procurer des vêtements.

L’organisme souhaite agrandir ses locaux depuis plusieurs années puisqu’elle manque d’espace pour tous les vêtements et autres dons qu’elle reçoit. Au point où elle doit en conserver dans des endroits prêtés à l’extérieur des locaux de l’organisme.

«Le projet devrait prendre forme au printemps, indique la directrice générale de la Maison de la famille Vallée-de-la-Lièvre, Chantal Courchaine. On va avoir beaucoup plus de place pour installer notre stock.»

Avec ce projet d’agrandissement, la Maison de la famille va aménager le garage actuel pour qu’il ressemble plus à un magasin, ce qui facilitera le travail pour les gens qui viennent chercher des vêtements.

«C’est un projet pour la communauté, souligne Mme Courchaine. Ce service-là est venu avec les besoins de la communauté. La Maison s’est adaptée à ce besoin-là.»

L’agrandissement du garage est la première étape du projet. Si tout va bien, un deuxième élément pourrait s’ajouter par la suite alors qu’un entrepôt est dans les plans pour aider à la conservation des vêtements et ainsi libérer de l’espace à l’intérieur de la Maison.

Club Lions

Pour mener à bien ce projet, la Maison de la famille Vallée-de-la-Lièvre pourra compter sur l’aide du Club Lions de Buckingham qui a choisi ce projet pour profiter des sommes provenant de la vente de billet de tirage qui aura lieu samedi.

Pour le président du Club Lions, Marc-André Todd-Parent, cet agrandissement répond à un besoin important. Et c’est pourquoi le Club Lions souhaite y participer.

«La Maison de la famille a beaucoup trop de stock, indique-t-il. Le garage est plein, le sous-sol est plein. Il manque énormément d’espace. Et quand on rentre dans le garage, ça fait garage. Ce n’est pas parce que tu es plus en besoin à ce moment-là dans ta vie qu’il faut que tu ailles chercher du linge dans un garage.»

«Alors on veut doubler de superficie le garage et le finir à l’intérieur un peu plus du style boutique. Que ce soit plus accueillant, plus chaleureux. Ça aide au moral des gens.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média