Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

02 octobre 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Du vélo pour sortir un peu de la classe

Vélo du Ruisseau

©L'info de la Basse-Lièvre-Yannick Boursier

Grande adepte de vélo, l’enseignante de 6e année de l’école du Ruisseau, Sonia St-Louis a décidé de partagé sa passion avec ses élèves en organisant une sortie à vélo vendredi dernier.

Ainsi, pendant l’après-midi, les jeunes élèves ont pu enfourcher leur bicyclette pour une randonnée d’environ 14 km dans les rues près de l’école. Auparavant, ils avaient suivi une courte formation avec le policier-éducateur, Joël Larente qui a accompagné les jeunes sur une partie du trajet.

Cette sortie de classe était une bonne occasion pour Mme St-Louis de partager sa passion avec les jeunes et les inciter à prendre de saines habitudes de vie. «Je parle beaucoup de cette passion-là à mes élèves, explique-t-elle. Ils ont vraiment un intérêt, ils commencent à se pratiquer.»

«Ça les contamine positivement, ajoute-t-elle. Au niveau des saines habitudes de vie, je pense qu’on peut les encourager à les mettre de l’avant. Le vélo, c’est une belle occasion.»

Bon physiquement et moralement

La pratique du vélo peut apporter plusieurs bienfaits physiques aux jeunes, souligne Sonia St-Louis. Mais ça peut aller beaucoup plus loin que ça. Ça apporte aussi des bienfaits mentalement.

Et encore plus dans une période comme actuellement. C’est aussi ce qui l’a motivé à mettre en place cette activité. «La Covid, ça influence beaucoup. C’est déstabilisation pour les élèves et les membres du personnel. Ça demande beaucoup. Je pense que de faire une activité qui est rassembleuse, ça nous aide, ça nous sort de notre train train quotidien.»

«On est en classe toute la journée, ils doivent diner en classe. À certains moments, il faut faire autre chose. Il faut sortir de la classe. Et on apprend autant en faisant ces sorties au niveau de l’entraide, la coopération.»

L’enseignante souhaite pouvoir répéter cette activité dans l’année et peut-être même y ajouter quelques dérivés du vélo de route, comme le BMX avec la présence d’une piste à Masson-Angers.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média