Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 août 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Dépense liée à la Covid: Un petit montant remboursé au CSSCV

CSCV

©Photo TC Media - Archives

Québec a remboursé près de 300 000$ sur des dépenses de 700 000$ engendrés entre le mois de mars et la fin juin par le Centre de services scolaire au Cœur-des-Vallées (CSSCV) en lien avec la Covid-19.

Ce sont les chiffres dévoilés par le directeur des communications du CSSCV, Jasmin Bellavance, en entrevue avec L’info. «On a déboursé environ 700 000$ en dépenses supplémentaires liées à la Covid jusqu’au 30 juin. À ce jour, on a reçu un montant de tout près de 300 000$ (NDLR : 297 000$) pour l’approvisionnement en produit sanitaire et équipement de protection.»

Ce dernier ne sait pas si c’est le montant final que le CSSCV recevra en lien avec les dépenses pour 2019-2020. «Sur le 300 000$, ils ont clairement défini ce qu’ils nous remboursaient, indique M. Bellavance. Est-ce que ça veut dire que les autres dépenses, ils ne les remboursent pas ou qu’ils sont encore en train de l’analyser? Je ne peux pas répondre.»

Service de garde

Par ailleurs, le CSSCV a aussi reçu un montant pour compenser des dépenses prévues, mais dont les revenus n’ont pas été au rendez-vous comme prévu. «Par exemple, on parle des services de garde, indique Jasmin Bellavance. On devait payer tous nos employés à 100%.»

«Ils nous ont alloué 291 000$ en remboursement, ajoute-t-il. Ils ont appelé ça une compensation pour des pertes de revenus liés au service de garde.» Ce montant correspond à environ 30% des dépenses du centre de services scolaire pendant cette période pour ce service selon les chiffres du CSSCV.

L’impact sur le budget de ces montants non remboursés sera connu plus tard cette année lors de la présentation des états financiers en octobre ou novembre. C’est ce qui déterminera le déficit pour la dernière année.

Deux millions $

En ce qui concerne la prochaine année, le CSSCV s’attend à devoir débourser une somme importante pour répondre aux demandes du gouvernement. «Actuellement, on estime que si on fonctionne dans le mode de désinfection et d’entretien des bâtiments qu’on est tenu de suivre actuellement, ça pourrait générer 2 millions $ de plus de dépenses uniquement en entretien.»

Ce montant n’est présentement pas prévu dans le budget 2020-2021 puisqu’il faut tenir compte du contrat d’entretien en vigueur. «Pour l’instant, on l’a indexé en fonction du contrat qui est en vigueur. Il a été octroyé avant la Covid.»

«Pour la différence, le ministère nous demande de déclarer quelles sont nos dépenses supplémentaires liées à la Covid», ajoute M. Bellavance. Des informations seront donc rendues plus tard sur les dépenses qui seront remboursées comme dans le cas du budget 2019-2020.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média