Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 juillet 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Structure de jeu à L’Ange-Gardien: Pas d’ouverture avant l’arrivée des stations de lavage de mains

parc L'Ange-Gardien

©L'info de la Basse-Lièvre-Archives

Les structures de jeu dans les parcs de L’Ange-Gardien ne seront pas rouvertes officiellement aux citoyens avant l’arrivée de stations de lavage de mains qui seront installés dans les parcs.

Le conseil municipal de L’Ange-Gardien a procédé lors du dernier conseil à l’achat de ces machines pour mettre dans les parcs. Il a été confirmé par la suite que les structures de jeu resteront fermées jusqu’à ce qu’elles soient installées.

Pour le moment, la date de la réception de ces appareils est inconnue. Selon les informations de la municipalité, ils sont attendus d’ici le 24 août.

D’ici là, les parcs de L’Ange-Gardien sont ouverts au public, mais les structures de jeu restent fermées. «On avait un peu barricadé les structures, explique le maire, Marc Louis-Seize. On veut mettre ça dans le but de les ouvrir et pour plus tard aussi.»

Ces machines assureront une plus grande sécurité pour les utilisateurs, souligne M. Louis-Seize. En se lavant les mains avant et après l’utilisation, ça va diminuer les chances de propager le virus.

Dépenses importantes

Cet achat de stations de lavage n’est qu’une partie des dépenses additionnelles de la municipalité en lien avec la pandémie de la Covid-19. Lors de ce même conseil, les élus ont approuvé la dépense pour les plexiglas qui ont été installés dans les bureaux administratifs.

La municipalité a aussi fait faire une évaluation du milieu de travail. «Avant d’ouvrir les bureaux et avant que le personnel reviennent, on avait mandaté une firme pour faire l’évaluation de tout l’endroit pour être certain qu’on était conforme», indique Marc Louis-Seize.

La municipalité estime avoir eu à dépenser plus de 30 000$ pour mettre en place les différentes mesures requises pour combattre la pandémie. Ce montant ne couvre que les dépenses additionnelles et non pas les pertes de revenus engendrées par l’annulation de certaines activités.

Ce sont des coûts importants pour une municipalité comme L’Ange-Gardien, reconnaît le maire. Malgré tout, il se dit confiant de pouvoir arriver à boucler le budget à la fin de l’année. «Il va avoir des postes où on va pouvoir récupérer des sous.»

En ce qui concerne une aide financière du gouvernement, la municipalité espère qu’il y aura quelque chose, mais rien n’est encore confirmé à ce propos.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média