Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

22 juillet 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Kayla Filteau Côté: Un livre pour partager l’histoire et le deuil

Livre Ghislain Larocque

©Gracieuseté

Le décès de la jeune Kayla Filteau Côté dans un accident devant la maison de son père en février 2018 aura marqué beaucoup de gens. Dans le but de partager la vie de la jeune fille de 6 ans à son décès et partager sa peine, l’auteur Ghislain Larocque a décidé d’écrire le livre Un voyage trop court qui sera lancé le 25 juillet prochain. 

Ghislain Larocque est l’oncle de la jeune Kayla qui a d’ailleurs vécu quelque temps avec sa famille. Il avoue avoir eu beaucoup de difficulté à vivre le décès de sa nièce.

Ce livre a été pour lui une façon de réussir à passer à travers. «Ç’a été pour moi une thérapie, avoue-t-il. Ça m’a beaucoup aidé à sortir de la dépression.»

 

Le livre va toucher plusieurs aspects, indique-t-il. D’abord, il va revenir sur l’accident qui a coûté la vie à la jeune fille. «Il y a encore mille et une questions que la famille n’a jamais eu de réponse», explique-t-il.

Pour l’écriture, il indique avoir rencontré le coroner, les policiers et bien sûr la mère de Kayla pour avoir des détails et savoir comment tout s’était passé. Pour tenter d’avoir les réponses à ces questions qui restent en suspend.

Ghislain Larocque ne cache pas qu’il en a longtemps voulu au chauffeur qui a frappé la jeune fille, au père et au système judiciaire qui n’a trouvé aucun coupable à cette tragédie. «Mais, ce n’est pas la faute à personne», conclut-il même si le livre va soulever plusieurs questions sur le rôle de chacun.

Des questions qui sont importantes selon lui pour que cette tragédie ne se reproduise plus. «Il y a une grosse réflexion au niveau du livre sur ce qui peut être fait pour que ça n'arrive pas à nouveau», explique-t-il.

Vivre le deuil

L’histoire de l’accident est une partie du livre, mais l’auteur s’attarde beaucoup aussi sur la façon de vivre le deuil pour les différentes personnes de la famille. Il voulait démontrer que dans un drame, ce ne sont pas seulement les parents qui sont touchés.

«C’est un roman avec beaucoup beaucoup d’émotion, indique l’auteur. Il a fallu que je m’assisse avec maman pour voir comment elle l’a vécu.»

 «Je voulais aussi que les gens comprennent pourquoi j’ai fait une dépression. Parce que Kayla, quand elle est venue au monde, elle était en foyer d’accueil chez nous.»

De pouvoir mettre sur papier ses émotions à la suite de cet événement aura été bénéfique, confirme Ghislain Larocque. «Ça m’a sortie beaucoup de ma tristesse. J’ai sorti la douleur que j’avais à l’intérieur de moi. Ç’a été une thérapie.»

Il espère donc que ce livre pourra aider d’autres familles à passer à travers un deuil. Il donne certains conseils aux gens en expliquant comment ç’a été vécu par les membres de la famille.

Il souligne aussi avoir changé depuis cet événement. «Depuis deux ans, ma famille passe avant tout. Je suis plus proche de mes enfants et je suis même un papa poule.»

Les personnes intéressées pourront suivre le lancement du livre sur la page Facebook de Ghislain Larocque à 13h le 25 juillet.

Commentaires

5 août 2020

Danielle

Je suis de Gatineau et j'ai été profondément affectée par le décès de la petite Kayla. J'ai été témoin du terrible choc nerveux du père de la petite, le connaissant depuis de nombreuses années. Par respect pour lui et pour Kayla, je ne lirez pas votre livre parce que j'ai des profonds doutes sur la pertinence de celui-ci, j'espère de tout coeur que vous n'aurez pas l'audace de faire de votre livre un espèce de règlement de compte. Ce fût un terrible drame, un ACCIDENT d'une atrocités épouvantable. Je ne suis vraiment pas certaine que vous saurez faire la part des choses en vous attardant également à toute la souffrance que la famille du papa à vécue. Ceci étant dit, je souhaite vraiment que votre livre soit un outil pour venir en aide et non une vengeance étant donné que papa avait la garde de la petite étant donné les problèmes de consommation de la maman. Avec tout mon respect !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média