Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 juillet 2020

Sylvain Caron - scaron@inmedias.ca

14,3 M$ pour l'industrie forestière

Forets_chemin

©Patrick Rodrigue

Le gouvernement du Québec a annoncé ce lundi la mise en place de deux mesures exceptionnelles afin de soutenir l'industrie forestière de l'Outaouais et des Laurentides. Une enveloppe de 14,3 M$ accompagne ces mesures qui sont dites temporaires dans l'attente du nouveau régime forestier prévu à l'automne.

Écoulement des bois de feuillus

La première mesure vise à pallier la fermeture de l'usine Fortress de Thurso qui s'est placée à l'abri de ses créanciers en décembre 2019. Ainsi, on acheminera le bois de feuillus de moindre qualité à des utilisateurs de l'extérieur de la région. De cette façon, les activités de coupe sur les terrains autant publics que privés pourront continuer.

Bonification du PIAF

Une certaine partie des sommes viendra également bonifier le Programme d'investissement pour l'aménagement des forêts (PIAF). Cette bonification offrira une aide complémentaire afin de supporter la première mesure et contribuera au maintien des opérations forestières des deux régions selon le gouvernement. 

Cellule d'intervention

Le gouvernement a confié en juin un deuxième mandat à la cellule spéciale d'intervention créée en collaboration avec des partenaires régionaux et les grands acteurs de l'industrie. Celle-ci a pour mission de trouver des projets structurants afin d'améliorer la résilience de l'industrie du bois de l'Outaouais et des Laurentides. Les mesures temporaires permettront ainsi de maintenir «la structure industrielle régionale pour l’année 2020-2021, d’ici à ce que des solutions structurantes soient proposées par la cellule d’intervention.» Celle-ci doit déposer le rapport de son second mandat d'ici le 15 décembre 2020.

«Notre gouvernement fait la démonstration de l’importance qu’il accorde aux recommandations du groupe de travail de la cellule d’intervention sur la vitalité de l’industrie forestière dans les régions de l’Outaouais et des Laurentides. Lors du lancement de ce dernier, nous nous étions engagés à déployer tous les efforts nécessaires pour soutenir les industriels forestiers aux prises avec des défis importants. Cette annonce représente, et je m’en réjouis, un pas dans cette direction. », a mentionné Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs. 

De son côté, Mathieu Lacombe, député de Papineau, se dit confiant que ces mesures aideront l'industrie. «Comme député de Papineau et ministre responsable de la région de l’Outaouais, j’ai confiance que ces montants permettront la poursuite des opérations forestières des entreprises de sciage de la région qui pourront notamment disposer d’un débouché pour leurs produits. Il faut poursuivre le travail afin de nous assurer de la pérennité de ces dernières. Nous soutenons ainsi des centaines de travailleurs de la région et par le fait même de nombreuses familles que nous côtoyons. »

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média