Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 juillet 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un projet de toilette écologique à Val-des-Bois

parc enfants VDB

©L'info de la Basse-Lièvre-Yannick Boursier

Val-des-Bois souhaite mettre en place deux cabinets de toilette qui fonctionnerait grâce à un toit vert dans des lieux publics de la municipalité.

Pour ce faire, le conseil municipal a adopté une résolution demandant une aide financière dans le cadre du programme Climat Municipalités – Phase 2, Volet 2.

Cette aide permettrait la construction de ces deux bâtisses avec toit vert qui contiendraient chacune deux toilettes et un lavabo à faible débit. Ces bâtisses seraient installées au parc des enfants et à la halte routière devant la municipalité.

Ces cabinets de toilette seraient construits en bois puisque c’est une matière renouvelable et ainsi plus écologique.

La présence d’un toit vert permettrait de récolter l’eau de pluie. «On veut installer des toits verts sur les installations de façon que l’eau accumulée par les plantes va être emmagasinée, explique Roxanne Blanchard, inspectrice en bâtiments et environnement. Quand il va en avoir suffisamment, elle va être relâchée. Une fois relâchée, elle va être utilisée afin de diminuer l’impact sur l’eau potable.»

Le projet prévoit aussi des bacs pour la collecte de l’eau de pluie qui permettra d’augmenter la capacité de stockage de l’eau et ainsi son utilisation à l’intérieur.

Malgré tout, ces cabinets de toilette seraient quand même branchés sur le réseau d’eau potable puisqu’il est impossible de prévoir une utilisation complète de l’eau de pluie pour les besoins annuels.

 «On ne pense pas arriver à une économie complète, confirme Mme Blanchard. Mais si c’est 20%, 25% ou 30%, ce serait déjà un plus et un bonus.»

En plus des avantages de l’utilisation des toilettes à toit vert dans ces deux endroits, il y a aussi l’avantage de ne plus utiliser les toilettes bleues qui doit être considéré au niveau environnemental, indique Roxanne Blanchard.

«Il faut les vidanger deux fois par semaine, alors ça crée des gaz à effet de serre. La gestion des eaux usées et les produits chimiques, ce n’est pas bon non plus.»

Pour le moment, le projet en est à ses premiers balbutiements. La municipalité attend de voir si elle obtiendra le financement avant de franchir les autres étapes devant mener à la réalisation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média