Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 juillet 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Des corridors de sécurités additionnels souhaités dans Masson-Angers

Marc Carrière

©Le Bulletin- Archives - Info De La Basse-Lièvre

Alors que de plus en plus de jeunes marchent ou prennent leur vélo pour se rendre à l’école, la question des corridors de sécurité près des écoles revêt une grande importance. Et le conseiller de Masson-Angers, Marc Carrière, espère avoir quelques changements dans son secteur.

Ce dernier s’est promené à différents endroits avec des représentants de la ville en juin dernier pour aller voir sur place la situation de quelques corridors qui sont inquiétants aux yeux du conseiller.

«Il y a quelques corridors de sécurité pour les marcheurs qui me tracassait un peu, confirme M. Carrière après sa visite. Il y en a plusieurs qui sont en analyse présentement par la ville.»

Déjà, un des corridors qu’ils souhaitaient ajouter serait dans les plans pour la prochaine rentrée scolaire, annonce-t-il. «Il y en a un qui est certain. À partir de l’école aux Quatre-Vents pour aller jusqu’à la rue du Petite-Village, ce serait identifié pour la prochaine rentrée scolaire.»

Dans d’autres cas, il y a encore du travail à faire avant de confirmer que les endroits seront considérés comme corridor scolaire. «Il y a la rue Saint-Pierre à Masson entre des Servantes et Victor-Lacelle. Pour moi il y a quelque chose à faire là. C’est en analyse.»

«Les rues de Batiscan et Rita, étant donné la construction de la nouvelle école (école du Cheval-Blanc). Je pense qu’il y a un bout à faire pour déterminer des corridors de sécurité.»

Mesures supplémentaires

Le fait de reconnaître ces endroits comme des corridors de sécurité permet de mettre en place des mesures additionnelles pour assurer la sécurité des élèves qui transigent vers l’école.

C’est notamment le cas pour le déneigement. «Il faut se rappeler qu’au moment qu’un corridor scolaire est reconnu, on tombe dans la priorité 1 pour le déneigement, entre autres.»

Le stationnement est un autre enjeu qui est regardé de près en lien avec les corridors scolaires. La ville peut imposer certaines restrictions de stationnement pour éviter la présence de voiture à ces endroits.

Le conseiller souligne notamment une problématique de stationnement sur la rue de Neuville. «À cet endroit-là, il y a des gens qui se stationnent pour le CPE qui est à proximité. Ça amène un lot de circulation, un lot de véhicules stationnés. Donc pour moi c’est important que les élèves marcheurs soient en toute sécurité.»

Le secteur de la rue de Batiscan a aussi connu ce genre de problème. «Là aussi on a eu des problèmes de stationnement et de déneigement qui ont empêché la circulation à un moment donné de certains équipements.»

Comme la prochaine rentrée scolaire est prévue avec tous les élèves et que le transport scolaire risque d’être moins utilisé, il espère que les endroits toujours en analyse obtiennent leur réponse à temps pour le mois d’août.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média