Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 juillet 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

La persévérance d’Émily Blanc pour atteindre ses rêves

Une année scolaire difficile, mais pas à cause de la pandémie

Émily Blanc

©Gracieuseté

Depuis son arrivée au secondaire, Émily Blanc ne l’a pas eu facile. Et ce n’est pas sa dernière année à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin qui aura changé la donne et la pandémie n’en est pas la cause. Malgré tout, la nouvelle diplômée a réussi à persévérer et obtenir son diplôme d’études secondaires.

La jeune élève de l’école secondaire Hormisdas-Gamelin a failli tout laisser tomber cette année, avant la pause de Noël. Alors qu’elle vit des difficultés dans plusieurs matières depuis le début de son secondaire, elle a particulièrement frappé un mur cette année.

«Au niveau moral, j’ai eu beaucoup de difficulté. Je n’avais vraiment plus envie de revenir à l’école.»

- Émily Blanc

Grâce à des professeurs, une TES qui la suivait depuis le début de son secondaire et sa conseillère en orientation, elle a réussi à traverser cette passe difficile. Elle a pris quelques jours de congé supplémentaires avant Noël pour se remettre en forme. «Quand je suis revenue, je suis revenue plus forte, encore meilleure», explique-t-elle.

Si bien que quand est arrivée la situation de la Covid-19, Émily Blanc n’a pas paniqué. Elle s’est mise en mode solution avec ses professeurs pour réussir à atteindre son objectif.

«Dans la majorité de mes cours, on a parlé aux professeurs. Vu que j’ai quand même de bons résultats dans mes autres matières, j’ai voulu focuser juste sur mon français. Je trouvais ça dur, mais mon professeur en particulier qui m’a aidé pendant toute l’année, c’est mon professeur de français. Il me connaît plus que n’importe qui, alors il m’a aidé encore plus.»

Aller chercher de l’aide

Cette recherche d’aide, c’est d’ailleurs ce qui a caractérisé le cheminement de la jeune élève pendant tout son secondaire. «Au niveau de mes notes, j’ai toujours eu beaucoup de difficulté, souligne-t-elle. Il a toujours fallu que j’aille chercher de l’aide d’enseignants ressources. J’ai souvent été en récupération. J’ai eu beaucoup d’aide de beaucoup de professeurs.»

Elle avait besoin en particulier de beaucoup d’encadrement pour l’aider et souvent de plus d’explications pour bien comprendre les matières. C’est ce qu’elle a été en mesure d’aller chercher auprès des personnes-ressources.

Mais c’est elle qui a dû faire ces démarches pour obtenir de l’aide. «Au secondaire, c’est toi-même qui dois aller chercher l’aide. Quand tu as des difficultés, oui les professeurs vont le remarquer, mais si tu veux vraiment quelque chose, il faut que tu y ailles toi-même. J’ai trouvé ça plus difficile.»

Mais elle a décidé de faire les démarches pour obtenir cet aide parce qu’elle avait un but. «Je voulais absolument passer toutes mes années sans manquer une année.»

Et son objectif atteint, elle est fière de sa réussite. Qu’elle puisse ou non la fêter avec une activité et un bal des finissants. «Je le sais au fond de moi que c’est moi qui a réussi. Ça ne me dérange pas de ne pas le célébrer avec d’autres personnes. C’est plus moi qui suis fière de ma réussite.»

Cette réussite était nécessaire pour poursuivre son rêve de jeunesse: étudier pour devenir avocate. «J’étais admis au cégep en technique juridique. Depuis que je suis jeune, je veux devenir avocate. Je le sais que c’est beaucoup d’années d’étude, alors je ne voulais pas lâcher et je savais que j’étais capable d’avoir les résultats pour. Je ne voulais pas lâcher pour prendre plus de temps.»

C’est tout un défi qui l’attend avec cette volonté de devenir avocate, mais elle souhaite aller jusqu’au bout de ses ressources pour atteindre ce rêve. «On me l’a souvent dit au secondaire. Si je veux être là-dedans, je vais avoir beaucoup de difficulté. J’ai quand même voulu essayer.»

Elle donne d’ailleurs un conseil aux jeunes qui vivent des difficultés à l’école. «Vous devez poursuivre vos rêves. Et si vous avez besoin d’aide, il ne faut pas éviter d’aller en chercher.»

Commentaires

4 juillet 2020

Jac St-Louis

Quelle force de caractère de réussir avec de l'aide tes profs. Je te dis bravo!

4 juillet 2020

Louise Previst

Je suis très fière de toi .Tu m'épatte toujours .Lâche pas va au bout de tes rêves .Je t'aime mami xx

4 juillet 2020

nicole charlebois

félicitations tu es un bel exemple pour les autres jeunes

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média