Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 juin 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Internet dans la MRC de Papineau: Toutes les options sont sur la table

Stéphane Séguin

©La Petite-Nation-Archives

Alors qu’on parle beaucoup des investissements débutés pour avoir Internet par fibre dans la MRC de Papineau, un nouveau comité sera formé pour se pencher sur cette question et toutes les options seront sur la table.

Lors du dernier conseil, le responsable du dossier Internet à la MRC de Papineau et maire de Montpellier, Stéphane Séguin a confirmé qu’un comité sera formé pour discuter seulement de cette question qui jusqu’à maintenant était traitée par la Commission de développement économique.

«L’économie va changer dans les années à venir, explique M. Séguin. Beaucoup de gens vont travailler à partir de la maison. Il faut à tout pris qu’on se prépare et il faut que le gouvernement nous aide le plus vite possible.»

«La priorité numéro un pour notre développement économique au sein de la MRC, c’est de rendre accessible Internet haute vitesse le plus vite possible, et ce, partout dans la MRC. Il faut que ça avance vite ce dossier», indique Stéphane Séguin

Avec la situation de la Covid-19, le développement économique va prendre beaucoup de place dans les prochaines semaines aussi. Les deux dossiers seront majeurs et deviennent trop importants pour une seule commission, estime le maire de Montpellier. C’est pourquoi la nouvelle commission sera formée.

Lui-même quittera la présidence de la Commission de développement économique pour se consacrer à son dossier de prédilections depuis de nombreuses années. «Je veux me consacrer à Internet Papineau. S’assurer qu’on a les bases solides pour Internet haute vitesse. Moi je pense que c’est le dossier le plus important et le plus rassembleur au sein de la MRC de Papineau.»

Portrait global

Déjà la MRC de Papineau a obtenu une aide financière pour la phase 1 d’Internet par fibre, un projet d’environ 10 millions $ qui permettra d’offrir de la haute vitesse à environ 3153 résidents.

Une demande de financement dans une deuxième phase a été déposée dans le même programme et une troisième phase est déjà envisagée par la MRC. Malgré ces subventions, ce sont des investissements importants pour la MRC de Papineau.

Avec le nouveau comité, un portrait global de la situation va être fait pour pouvoir décider ensuite des meilleures options. Et ce n’est pas nécessairement l’Internet par fibre qui pourrait être la voie dans le futur.

D’autres options comme les tours et les satellites seront aussi regardées. «On va faire un portrait global, l’état de la situation. Et on veut toucher à tous les niveaux. À partir de là on va émettre des recommandations et on va voir vraiment jusqu’où on est capable d’aller.»

Le comité entend aussi se pencher sur les investissements que les municipalités sont prêtes à faire pour offrir ce service. «Si le gouvernement nous dit qu’il ne peut pas nous donner une subvention pour un projet, est-ce que les municipalités sont prêtes à dire: on va investir nous autres pour aider. Est-ce que ça va aller jusque-là ?»

La question des endroits où seront prévus les prochains projets fera aussi l’objet de discussions. Il y a déjà des discussions au sein du conseil alors que des maires souhaitent que leur municipalité puisse obtenir des investissements alors que rien n’est prévu pour le moment.

Pour Stéphane Séguin, il n’y a qu’une façon de regarder cette question. «Ce n’est pas une décision politique, c’est une décision d’affaires. Il faut calculer le nombre de personnes, le nombre de foyers pour qu’on puisse avoir un système qui est rentable et qu’on soit capable, avec l’argent qu’on va faire, de réinvestir dans notre MRC. Si on commence en quelque par où ça rapporte pas, on sera jamais capable d’aller de l’avant, d’avancer.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média