Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

22 mai 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Risque d’incendie: Gatineau lance un appel à la prudence

feu extérieur

©Gracieuseté ville de Gatineau

Le nombre d’appels pour des feux à Gatineau a triplé depuis le début de l’année 2020 par rapport à la même période l’an dernier et les risques seront encore plus importants dans les prochains jours avec le beau temps et la sécheresse.

Depuis le 1er janvier, les pompiers ont dû répondre à 243 appels en lien avec le feu que ce soit chez des gens ou dans des lieux publics. Dans 93 cas, les feux étaient sans surveillance.

Le Service d’incendie de Gatineau demande aux citoyens d’être prudent et de suivre les règlements municipaux en lien avec les feux, notamment pour ceux faits à domicile.

Si dans certains cas, les feux ne sont pas de causes humaines, dans d’autres, les gens ont une influence. «C’est important d’informer et de sensibiliser la population de Gatineau aux règles municipales», indique Sophie Bourgeois, chef de division de la prévention.

À Gatineau, les feux à ciel ouvert sont interdits, que ce soit sur un terrain privé ou dans un lieu public. Et ce, en tout temps.

Dans une cour, deux possibilités s’offrent aux citoyens pour pouvoir faire un feu. Ils peuvent installer un foyer extérieur au gaz naturel, propane, etc. (tout sauf le bois) s’ils répondent aux critères de la municipalité.

En ce qui concerne les foyers extérieurs au bois, ils sont permis, mais avec des exigences plus grandes. Il est notamment nécessaire d’obtenir un permis du service d’urbanisme.  Selon Mme Bourgeois, peu de terrains dans la municipalité répondent aux critères de la ville pour obtenir ce permis. Il y a donc peu de foyers au bois qui sont possibles sur le territoire.

L’objectif du Service d’incendie est d’amener les gens à s’informer avant de poser un geste qui pourrait avoir des conséquences importantes. Même si des amendes peuvent être données aux contrevenants, le but est plus de faire de la sensibilisation en ce moment.

Surtout dans une volonté de diminuer les sorties des pompiers en lien avec ces feux dans une période où les déplacements doivent se faire au minimum. «Si tout le monde respecte la réglementation, c’est sûr que nos pompiers vont répondre aux vraies urgences et non pas sur un appel qui contrevient à la réglementation.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média