Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

05 mars 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Deux grosses semaines pour Rémi Cadoret

Volleyball universitaire

Rémi Cadoret

©Mathieu Bélanger

Le joueur de volleyball de l’université Laval, Rémi Cadoret, aura deux grosses fins de semaine alors qu’il tentera de remporter le championnat provincial et le championnat canadien.

Nommé meilleur libéro pour les équipes universitaires du Réseau du sport étudiant du Québec pour une troisième année en autant de saisons, l’athlète de L’Ange-Gardien ne s’en fait pas avec ce prix.

Il a d’autres objectifs en tête d’ici la mi-mars. «J’aime mieux avoir une bonne saison et ne pas être reconnu qu’être reconnu et ne pas avoir une bonne saison», indique-t-il.

Deuxième équipe au classement de la ligue pendant la saison avec le Rouge et Or de l’université Laval, il est assuré de participer au Championnat canadien qui aura lieu dans deux semaines puisque le Québec a deux places.

Malgré tout, Rémi Cadoret et ses coéquipiers souhaitent réussir à battre Montréal qui a terminé en tête de la ligue. La finale se joue en fin de semaine alors que trois parties sont prévues de vendredi à dimanche.

«Il y a trois enjeux avec cette finale, note-t-il. Les matchs contre Montréal, ce sont toujours des matchs émotifs. Aussi, aller chercher le Championnat provincial, c’est important. Et c’est sûr que si on bat Montréal et on gagne au Québec, notre positionnement va être meilleur au Championnat canadien.»

Il croit que le Rouge et Or est prêt pour cet affrontement. L’équipe a manqué des joueurs tout au long de la saison en raison de blessures et ces derniers reviennent au jeu, ce qui aidera, estime Rémi Cadoret.

La formation semble aussi vouloir jouer à la hauteur de son talent après avoir perdu le premier match de la demi-finale 3-0 contre Sherbrooke. Ils ont gagné les deux suivants par blanchissage eux aussi.

«On a eu un déblocage en demi-finale provincial contre Sherbrooke. On a vu une équipe qu’on n’avait pas vue pendant longtemps. Quand on joue comme ça, ça nous prouve et ça prouve aux autres qu’on est prêt pour le Championnat canadien.»

Expérience

Rémi Cadoret aura la chance de vivre son deuxième Championnat canadien à la mi-mars, mais dans les faits, ça sera son premier. L’an dernier, il s’était blessé quelques jours avant le début et il n’avait fait qu’une présence sur le terrain.

Il avait indiqué à ce moment sa volonté de se reprendre dès cette année et il a réussi à atteindre son objectif.

Le jeune athlète souligne toutefois que même s’il n’a pas eu la chance de fouler le terrain l’an dernier, juste le fait d’être présent lui a permis de voir l’ampleur de cette compétition.

Il pourra donc profiter de cette expérience pour bien se préparer cette année. «L’an dernier, j’ai quand même pu observer l’ampleur d’un championnat. Cette année, je vais être prêt à relever le défi.»

«Peu importe pour quel gars, juste être dans l’entourage de l’équipe pour le Championnat canadien, ça amène beaucoup d’expérience.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média