Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

28 janvier 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Le déjeuner du maire aidera la Coop santé de la Basse-Lièvre

Déjeuner maire

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Une partie des profits du Déjeuner du maire de L’Ange-Gardien qui se tiendra dimanche de 10h à 13h au Domaine de L’Ange-Gardien permettra d’aider la Coop santé de la Basse-Lièvre.

:Le maire de L’Ange-Gardien, Marc Louis-Seize, a choisi cette cause cette année pour remettre une partie des profits de cet événement qui sert aussi à financer les activités culturelles dans la municipalité.

«Ça touche beaucoup de citoyens de L’Ange-Gardien qui obtiennent des services de la Coop santé de la Basse-Lièvre, indique-t-il. Je trouve ça important de diversifier à qui on donne chez les organismes.»

À l’automne dernier, le maire avait assisté à la présentation des nouveaux appareils à cette coopérative et c’est à ce moment que l’idée a commencé à faire son chemin. «C’est un domaine qu’il ne faut pas oublier la santé. S’ils peuvent offrir un service en plus, sans être obligé d’aller à l’hôpital, c’est gagnant.»

Du côté de la Coop santé de la Basse-Lièvre, cette aide est très appréciée. «Ça représente un privilège, affirme la présidente , Dre Mélanie Lacasse. On se sent honoré que L’Ange-Gardien supporte la coop santé encore une fois. Ça va nous permettre d’améliorer l’offre aux patients.»

Le montant n’est pas encore connu, mais il devrait être semblable à celui remis l’an dernier après le Déjeuner du maire, soit plus de 1000$.

Grâce à ce montant, la Coop santé de la Basse-Lièvre prévoit acquérir un chariot à code pour remplacer le leur qui ne répond pas au besoin. «Lorsqu’un patient présente un problème de santé aigu et qu’il est en détresse, on doit intervenir rapidement, explique Dre Lacasse. On a toujours un chariot ou un sac qui contient les médicaments et l’équipement nécessaire pour répondre à cette problématique.»

Elle souhaite se procurer un nouveau sac qui pourra être transporté sur roulette ou sur le dos et permettra ainsi de répondre plus rapidement et plus efficacement que le chariot présentement utilisé.

«En ayant ce sac-là, ça va nous permettre d’intervenir plus rapidement. Ce qu’on veut obtenir, c’est aussi quelque chose qui peut être sorti de la clinique advenant que quelqu’un ait un malaise dans le stationnement ou dans la rue près.»

Culture

Le reste de la somme obtenue restera auprès de la municipalité pour financer les activités culturelles au cours de la prochaine année. Avec l’achat du site de Chamboisé, ce secteur sera en croissance dans les prochaines années.

Les travaux de préparation se poursuivent pour réaliser le plan de développement qui avait été présenté il y a quelques années aux citoyens. «On travaille encore là-dessus, indique Marc Louis-Seize. Il reste à peaufiner le plan. Ça s’annonce bien.»

Les personnes intéressées à participer à ce déjeuner peuvent se procurer des billets auprès des conseillers, de la municipalité ou sur place.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média