Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Animaux

Retour

21 octobre 2019

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

4 solutions efficaces pour empêcher votre chien de fuguer

Publireportage

Parc canin

©Archives - Info De La Basse-Lièvre

Un chien qui cherche constamment à s’échapper a probablement un problème comportemental. À ne pas confondre avec le manque de rappel qui se corrige avec l’éducation, la fugue est plus problématique. Comment faire pour le dissuader de s’aventurer hors de chez vous sans votre autorisation ?

1. Le protéger

La première chose à faire est de protéger votre chien et vous-même contre les dangers auxquels il s’expose. Il est donc indispensable de souscrire d’abord une assurance contre les risques qu’il est susceptible de faire encourir aux autres (chutes de personnes âgées ou d’enfants, accident de la route). Il faut aussi penser à l'équiper d'une micro puce pour chien pour que l’on puisse vous avertir dès qu’il est retrouvé. Les gens ont heureusement bien souvent le réflexe d’emmener les chiens trouvés dans la rue chez un vétérinaire ou à la police. La puce est le seul moyen de l’identifier.

2. Entreprendre une rééducation comportementale

Il est important de chercher à comprendre les raisons de la fugue. Après avoir analysé les différentes raisons qui poussent votre chien à quitter votre résidence, ennui, angoisse de la séparation, peur, envie irrésistible de rejoindre ses congénères, manque d’exercice physique ou faim, vous pouvez entreprendre une rééducation comportementale chez un professionnel, histoire de traiter la cause. Demandez conseil à votre vétérinaire.

En attendant, pensez à ne jamais le punir à son retour, il ne reviendrait pas la fois suivante… Ne l’enfermez pas non plus dans la maison, il pourrait provoquer des dégâts pour satisfaire son envie de sortir. Sortez-le plusieurs fois par jour, au minimum le matin et le soir. Procurez-lui aussi des jouets pour l’occuper dans la journée.

3. Poser une clôture sécuritaire

La présence de clôture peut aider votre chien à délimiter son territoire. Si votre maison n’est pas bien équipée, choisissez un modèle adapté à la taille et au poids de votre compagnon pour renforcer sa résistance et sa hauteur.

Parfois, cela ne suffit pas. Il est donc possible de l’électrifier. Rien de barbare dans ce dispositif, le chien porte un collier spécial, étanche, qui délivre une stimulation électrique que vous dosez vous-même dès qu’il s’approche trop près de la clôture. Il existe même des clôtures sans fil, l’ensemble repose sur un système radio.

4. Installer des caméras de surveillance

Avec ce système, vous pourrez surveiller votre chien à distance, via votre téléphone portable. La fonction audio vous permet alors de rappeler votre compagnon à l’ordre quand il s’apprête à franchir les limites de votre propriété.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média