Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

26 janvier 2017

Pelletier-Leblanc «a un flair pour le filet»

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

JUNIOR AAA. L’ailier gauche des Flames de Gatineau, Philippe Pelletier-Leblanc, est un joueur d’expérience qui sait comment envoyer la rondelle dans le fond du filet adverse.

«Il est tout le temps sur la tâche, il est discipliné, toujours de bonne humeur, il a une bonne éthique de travail sur la patinoire et c’est ce qui fait de lui un joueur spécial», souligne l’entraîneur-chef des Flames, Jean-François Lavergne qui précise qu’il est le meilleur marqueur de l’équipe. «Il a quelque chose qui ne s’achète pas, c’est qu’il a un flair pour le filet. C’est très important! C’est notre meilleur buteur et il complète bien ses coéquipiers», avoue-t-il.

Depuis le début de la saison, Pelletier-Leblanc marque environ trois buts par quatre rencontres et récolte environ une mention d’aide par match. «J’ai toujours été un bon joueur offensif lorsque j’étais plus jeune. Dans les deux dernières années, j’étais moins offensif, car c’était plus difficile de marquer des buts dans le junior majeur. En venant jouer avec les Flames, j’ai retrouvé ma touche offensive et je suis bien content», fait savoir l’ancien joueur des Voltigeurs de Drummondville. 

Avec les Flames, j’ai retrouvé ma touche offensive et je suis bien content. --Philippe Pelletier-Leblanc

Le joueur de 19 ans a commencé à jouer au hockey au niveau MAHG et il n’a jamais arrêté par la suite. Il avait déjà joué pour Jean-François Lavergne alors qu’il jouait Pee-wee AA et Midget AAA. «Je le connaissais déjà quand même bien avant d’arriver ici cette année», dit celui qui a été retranché du junior majeur en août et qui a rejoint les Flames en début de saison. «C’est certain que j’ai de l’expérience», affirme le joueur originaire de Hull. «Je ne manque jamais d’entraînement et je donne toujours mon 100%. J’aime penser que je suis respecté par mes coéquipiers.»

En terminant, Pelletier-Leblanc confie que le hockey a toujours coulé dans ses veines, puisque son grand-père et son père aiment beaucoup ce sport. Il prend beaucoup exemple sur son père qui est juge à la Cour fédérale. «Il a jamais lâché et j’aimerais ça le suivre», mentionne le hockeyeur qui a l’intention de poursuivre ses études en Droit l’an prochain. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média